vendredi 26 mai 2006

Le ronron du Sushi...

Il n'y a pas que le chat qui grandit. Sushi nous apprend que sa voix mue également très rapidement. Tiens, son ronron par exemple. Timide le premier jour, il devient de plus en plus affirmé, un vrai ronron de petit-gros chat ! Il faut dire que les prémisses du son avaient de quoi en étonner plus d'un. Qui tenait plus du grésillement d'un compteur Geiger que du roulement de tambour délicat. Petit chat deviendra grand. Si Dieu lui prête vie. Dieu, s'il te plaît, fais un effort cette fois-ci !
Posté par manueballue à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 25 mai 2006

Gazouillis

Mon homme... Le voilà qui va chercher le pain, le voici qui revient, un oisillon tombé du nid sous le bras ! Incroyable de douceur ce zom... Le petit oiseau est en bonne santé, il sait déjà un peu voler, se tient bien sur ses deux pattes, et chante des airs jolis... Je le présente à Sushi, endormi sur sa " polaire du chat ". Jeune homme regarde doucement le nouvel arrivant et ne dit mot. Encore mieux, il continue la lecture de son journal et invite le petit chanteur à en faire de même. Oui, mais les p'tit gars, le... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 25 mai 2006

Extase !

Qu'y-a-t-il de plus épatant qu'un pôpa qui tond le gazon ? Un pôpa qui gonfle son vélo ! Ca c'est marrant ! Pour ce faire, ledit pôpa revêt ses plus beaux atours, un jogging d'Alsacien, de superbes chaussures... et pompe, pompe, pompe... sous les yeux admiratifs de Sushi. Un petit chaton à l'esprit éminemment pratique puisque pour rejoindre Jean-Marc, il décide de passer... à travers les rayons de la roue que Jean-Marc gonfle ! Pourquoi faire simple...
Posté par manueballue à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 24 mai 2006

Comme une fleur...

Si vous voulez faire couiner un Sushi. Mettez le dans le jardin. Et fermez vos esgourdes, parce que la bête a un sacré organe ! Il est joli ce petit bout de chat, gros comme une pivoine, mais pas du tout sensible à leur belle robe chamarée. Ni à leur parfum discret d'ailleurs. Le jardin est pour lui l'occasion de se faire les papattes ! Car Sushi nous suit à la trace et arrive désormais en trottinant. C'est d'un rigolo ! Et cela me permet d'étalonner la bête : gros comme une pivoine, haut comme une pâquerette, bien à l'abri sous... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 14:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 23 mai 2006

Laperas-tu ?

Depuis que Sushi a fait son arrivée à la maison, il a déjà doublé de volume. C'est que les biberons, il aime. Un et demi par jour quand même ! Reporté à mes mensurations, c'est comme si je buvais une bonne cinquantaine de litres par jour ! Mais les bonnes choses doivent avoir une fin. Et je pense que le moment de te sevrer va bientôt arriver, petit, tout petit chat ! ... à cela près que Sushi ne comprend pas. Laper, il n'y arrive pas encore. Il plonge son nez dans le liquide et éternue... me métamorphosant par la même occasion en... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 22 mai 2006

Jambe en l'air

Il a beau être rond comme un ballon, p'tit Sushi fait montre d'une souplesse... inégalable. Et vas-y que je mette les pieds dans la bouche, et que je te passe la tête entre les jambes. Le tout en minaudant bien sûr, au cas où un biberon salvateur pointerait le bout de son nez. A force de " tétiner ", ce chaton va finir par exploser ! Depuis vendredi 12, il déjà presque doublé de volume, commence à trotter hardiment en se la jouant " libérez nos camarades " et part comme une une bille de flipper dès qu'il nous voit.... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 21 mai 2006

L'apprentissage commence...

Sushi mange autant qu'il grandit. Le charmant petit schmurtz a cela d'inconvénient... qu'il me fait pipi dessus après son biberon. Je le garde toujours sur une polaire avec du papier journal en dessous, mais ce n'est pas super pratique... Du coup, je me fends d'un essai de leçon. Mettre Sushi dans la litière des grands, et attendre. Attendre... Attendre... Eh bien patience est mère de sûreté. Après une heure, Sushi n'a toujours pas laissé de souvenir liquide. Mais qu'est-ce qu'il peut couiner. Mes oreilles s'en souviennent... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 21 mai 2006

C'est vrai, j'ai un grand frère ?

Les chats ont de la chance chez nous, ils ont une maison... à chat. Deux étages, ancienne, un jardin à l'accès facile. On y accède par la fenêtre de la salle à manger, l'entrée principale, le crapahutage du poirier pour arriver au premier étage, la cave... le bonheur en somme ! Oui, mais pour un rikiki Sushi, un jardin, si petit soit-il, ça fait peur, très peur. Alors, quand Manue vous pose par terre et s'éloigne de quelques pas, on ne bouge plus et on pleure. Fort, très très fort. Boudiou, mais c'est que ça a un organe ce petit... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 19 mai 2006

Miezi s'attendrit

Depuis que Sushi est arrivé, Miezi ne montre qu'un intérêt modéré pour cette petite chose hurlante. D'ailleurs, quand le minus approche, gros Miezi prend des airs de vierge effarouchée. Pauvre gros, déjà, il la perdu son copain et il s'ennuit, mais en plus, on veut le transformer en garde de bébé. " Ces humains, ils ont décidemment des idées baroques : " Ces mots dits, gros chat s'éloigne dignement. " Pfffff, il leur manque vraiment une case à ceux-là ! " Au fur et à mesure, le comportement grosfélinesque... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 18 mai 2006

Postérieurs de rêve...

Six jours, six jours que Sushi est arrivé à la maison. Et en six jour, mister chaton a changé, tant du point du vue de l'implantation des oreilles, que de la posture. Déjà, il se redresse sur ses postérieurs et ne rampe plus. Je suppose qu'il me considère comme sa maman car dès qu'il me voit, il " fonce " sur moi avec ses toutes petites pattes de chat... Oui, ça tangue, mais il y a du progrès tout de même. Centimètre après centimètre, tigrou miniature se rapproche de moi. Et son rond bidon aidant, roule jusque dans mes... [Lire la suite]
Posté par manueballue à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Youh ouh, les copains !
Archives
Catégories
Albums photos